Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

10 faits intéressants sur Vladimir Iakounine, ennemi de l'occident décoré avec un Legion d'Honneur

2 Septembre 2015 , Rédigé par Manveru

Dossier de corruption constitué à partir des données publiques

Auteur : Alexeï Navalny

Publié le 19 août 2015. Original en russe : https://navalny.com/p/4404/

La Fondation de la lutte contre la corruption continue de mener une guerre sainte contre l'ex-chef des Chemins de fer russes Vladimir Iakounine, qui est devenu l'incarnation de la corruption en Russie, y compris grâce à nos enquêtes. Maintenant, quand notre favori attire autant d’attention du public, nous avons décidé de vous rappeler les étapes principales de sa biographie glorieuse. Voici tout ce que vous devez savoir à propos d'un fonctionnaire exemplaire de Poutine. Le portfolio de corruption du futur sénateur est à lire et à partager.

1.Vladimir Iakounine est le propriétaire d'une incroyable villa de luxe dans la banlieue de Moscou. Malgré les tentatives de cacher le fait de la posséder (par exemple, réenregistrement du titre de propriété au nom d'une société offshore à Chypre), le style de Vladimir Iakounine est inscrit dans toute la propriété : on y trouve une salle de prière en or et un boxe pour Maybach [voiture de luxe, ndt] et, bien sûr, le légendaire "entrepôt de fourrures" [ainsi est nommée la villa elle-même, ndt]. Récemment, la liste des bâtiments de la propriété a été complétée par "la maison des gardiens".

2.Naturellement, ce n'est pas uniquement une datcha dans le village Akoulinino, mais également un terrain dont une partie est occupée illégalement. V. Iakounine a même bloqué le passage par la rivière, afin que “l'ennemi” ne puisse pas pénetrer dans sa propriété par la voie fluviale. Des hommes en uniforme non identifiés et avec des chiens gardent la propriété, même du côté de la forêt.

3.L'ex-chef des Chemins de fer russes ne néglige pas non plus d'autres objets de luxe. V. Iakounine donne des conférences et publie des livres sur le fait que la surconsommation et la culture de consommation est le principal problème de la société russe, le problème imposé par l'Occident. Ce fichu Occident a contraint Vladimir Iakounine à s’acheter une montre d’un montant de 176 mille dollars (fabriquée en Allemagne par A. Lange & Sohne, modèle “Lange 1 Tourbillon”).

Photo du journal Kommersant. Source : la chaîne télé RBK [en russe]

4.En ce qui concerne sa famille, le fils aîné de V. Iakounine, Andreï, est un millionnaire en dollars. Dans un entretien, il dit ne devoir qu'à lui-même sa réussite, mais admet tout de même que son nom est "une marque de fabrique, dans un certain sens". Néanmoins, la plus grande partie de son "business prospère" est inextricablement liée aux Chemins de fer russes (CFR). Andreï Iakounine dépense ses millions, par exemple, pour acheter une maison au prix de 4,5 millions de livres à Londres.

Comment Iakounine-fils a gagné ses millions? Bien sûr grâce à des "affaires honnêtes" comme, par exemple, la chaîne régionale des hôtels RGS dont la plupart se trouvent près des gares. Dans ces cas, la terre pour la construction a été cédée par les structures des CFR, et le financement a été assuré par la Caisse de retraite "Prospérité" dans laquelle 3 millions d'agents des CFR sont contraints de garder leurs économies.

Extrait du schéma de “l'empire” des Chemins de fer russes

5.Une autre entreprise de V. Iakounine mérite également une attention particulière, décidément il est très créatif. Son entreprise "Tristar Investment" a obtenu par le décret de Valentina Matvienko [présidente du Conseil de la Fédération de Russie, ndt] l'autorisation de restaurer la célèbre "Maison des lions" à Saint-Pétersbourg. Iakounine-fils a fait de cette maison un hôtel "Four Seasons", il prétendait assez longtemps qu'il s'agit d'un projet purement commercial. Mais récemment, tous les frais de restauration, à savoir 250 millions de dollars, lui ont été remboursés par l'État.

Plus d’information [en russe]

[NDT : Titre de l’article publié dans le journal “Obshchaïa gazeta” le 7 juillet 2015: La chancellerie du Président remboursera près de 250 millions de dollars à la société “Tristar investment holdings”, dont le copropriétaire est Andreï Iakounine, pour la restauration de “la Maison des lions”]

Extrait du schéma de “l'empire” des Chemins de fer russes

6.En outre, la société cypriote VIY, qui est le propriétaire de la plupart des actifs de V. Iakounine et qui est directement affiliée à Andreï Iakounine, est également le propriétaire de l'entreprise de vente de billets de train avec une marge commerciale. Cette société offshore possède l'entreprise russe UFS - intermédiaire exclusif qui vend ses services à tous les sites web qui vendent des billets. La marge, appelée "frais de service", sur chaque billet est déposée sur cette société offshore cypriote.

Notez bien donc : la société cypriote du fils de l'ex-chef des Chemins de fer russes est le vendeur exclusif des billets de train électroniques. Jusqu'à présent.

[NDT : La flèche et le cadre jaune sur cette capture d’écran du site web de CFR (le site qui vend des billets de train) indiquent l’inscription “Ce service est fourni par la société à responsabilité limitée UFS”.]

7.Aujourd'hui UFS est allé plus loin et gère le système de réservation des hôtels via le site web des Chemins de fer russes. La marge est maintenue. Iakounine, même en quittant son poste de chef des CFR, continuera de profiter de la vente de billets électroniques et des réservations d'hôtel à travers le site web.

[NDT. Tweet du Bureau des enquêtes [de la Fondation de la lutte contre la corruption] : “Il est désormais possible de réserver une chambre dans un hôtel de fils-Iakounine sur le site des CFR, qui appartiennent à V. Iakounine, via le système de paiement de fils-Iakounine”]

[NDT. Capture d’écran du site web de réservation des billes des chambres d’hôtel. La flèche rouge pointe sur le texte suivant “Ce service est fournit par la société à responsabilité limitée UFS”]

8.Et ce n'est pas tout, la Fondation de la lutte contre la corruption a publié une enquête sur la même société cypriote VIY qui s'occupe de la fourniture des géo-grilles utilisées pour renforcer les pentes et les chemins de fer. Naturellement, dans des conditions exclusives. Le montant total des appels d'offres remportés s'élève à un milliard de roubles. Il est difficile d'imaginer un exemple plus banal et parfait de la corruption et de l'abus de pouvoir : l’entreprise du fils du chef des CFR fournit aux CFR les matériaux de construction pour les chemins de fer.

La liste des appels d'offres pour l'achat des géo-grilles remportés par l'offshore de la famille de V. Iakounine. [Première colonne dans le tableau désigne le nom d’un appel d’offre, sur toutes les lignes on retrouve le même nom “Installation de géo-grille”. La deuxième colonne indique la date de délibération du jury de concours. La troisième : le coût maximal du projet. La quatrième : le nome de l’unité des Chemins de fer russes. ]

9.À l'âge de 7 ans le petit-fils de V. Iakounine est devenu le propriétaire d'un appartement 4 pièces de 157 m2 dans le bâtiment pour les fonctionnaires d'État, rue Rochdelskaïa 12. Il a reçu le titre de propriété directement par la Chancellerie du Président. Auparavant, cet appartement a été donnée pour une utilisation temporaire à son grand-père. Apparemment, il s'est très attaché à l'endroit.

[NDT : Extrait du cadastre relatif à l’appartement mentionné ci-dessus. Le texte dans le cadre rouge désigne le précédent propriétaire de l’appartement : Institution d’État fédéral “Direction du fonds de logement” auprès de la Cahncellerie du Président de la Fédération de Russie, N°7710014931. Le texte souligné par un trait rouge désigne le nouveau propriétaire : Igor Andreevitch Iakounine et la date d’acquisition : le 09.09.2005]

Cadastre complet [en russe]

10.Pendant tout ce temps V. Iakounine refusait catégoriquement de rendre publique sa déclaration des revenus. Il est donc important pour lui que personne ne sache ce qu'il possède réellement, il a même menacé de se retirer des Chemins de fer si on le force de divulguer l'information sur ses revenus et ses biens.

[Article publié par “Gazeta.ru” le 19 novembre 2014.

(Original http://www.gazeta.ru/realty/news/2014/11/19_n_6666237.shtml).

Iakounine a annoncé d’avoir vendu sa datcha à Akoulinino et déposé l’argent de la vente sur son compte de la VTB

Le président de la société par actions “Chemins de fer russes” Vladimir Iakounine a déclaré dans un entretien au journal “Gazeta.ru” avoir vendu la maison qui se trouve à Akoulinino : “Aujourd’hui je ne possède plus de logement à moi. En tant que président des CFR j’occupe un logement de fonction qui appartient aux CFR. Grâce à ça, j’ai désormais de l’argent sur mon mon compte en banque, d’ailleurs, pour ceux qui s’intéressent et il y en a beaucoup, il s’agit de la banque VTB”

Commentaire de Georgy Alburov [Fondation de la lutte contre la corruption] sur Tweeter : “J’ai failli pleurer à ce moment là, mais ensuite je me suis rappelé qu’il a enregistré un appartement au nom de son petit-fils âgé de 7 ans]

[NDT : Des titres d'articles de presse de l’année 2015 liés à la déclaration des revenus de Vladimir Iakounine :

  1. “Vladimir Iakounine ne veut pas dévoiler ses revenus”
  2. “Iakounine a promis de montrer sa déclaration des revenus”
  3. “Iakounine est prêt à quitter les Chemins de fer russes, pour ne pas révéler publiquement ses revenus”
  4. “Iakounine a accepté de révéler ses revenus”
  5. “Setchine, Miller et Iakounine ont été priés de publier leurs revenus”
  6. “Iakounine a renoncé à quitter les CFR suite à l'exigence de montrer sa déclaration des revenus”
  7. “On a autorisé à Iakounine, Setchine et Miller de ne pas rendre publiques leurs revenus”
  8. “Le gouvernement a exigé de Setchine et Iakounine découvrir publiquement les informations sur leurs revenus”
  9. “La cour a rejeté la demande du parti de Navalny concernant la publication des revenus des chefs des entreprises d’État”
  10. “Dmitri Peskov : la décision de ne pas publier les revenus des chefs d’entreprises d’État a été prise sans la pression du Kremlin”]

Peut-être c'est le seul point positif de la future nomination de Vladimir Iakounine en tant que représentant de l’oblast de Kaliningrad au Conseil de la Fédération de Russie. Désormais, il lui sera certainement impossible d'esquiver la publication annuelle de sa déclaration. Vous pouvez imaginer l'effervescence du travail dans le bureau cypriote de la juriste Vera Lissiotis, la propriétaire nominale de "l'empire des Chemins de fer russes", en train de transférer frénétiquement les actifs de V. Iakounine vers des sociétés offshores nouvellement créées. Je suis presque sûr qu'au moment de la publication des déclarations des revenus de 2015, Vladimir Iakounine sera un des membres les plus pauvres du Conseil de la Fédération.

Je répète ce qui est évident. Chaque affaire citée ci-dessus est suffisante pour un licenciement immédiat et pour des poursuites pénales.

Cette liste ne comprend pas toutes les enquêtes qu'avions menées et publiées : sur l'appartement suisse d'un autre fils de V. Iakounine, sur un nombre incalculable de fondations caritatives à travers l'Europe qui n'affichent aucune activité, à propos de la construction d'un complexe résidentiel à la place d’une ancienne gare de train à Saint-Pétersbourg, concernant le port maritime à Oust-Louga, et bien plus encore. En plus, nous avons gardé l'ensemble des archives des enquêtes inédites sur Vladimir Iakounine qui verront le jour, tôt ou tard.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article